Orly, aéroport des sixties

À l’heure du centenaire du premier vol commercial (Paris Londres 1919) et alors qu’Orly change complètement de visage pour devenir Orly 1234, ce livre s’attache à montrer en quoi ce bâtiment emblématique des Trente Glorieuses est un élément majeur du patrimoine francilien. Avant sa sortie prévue à l'issue de la période de confinement, il est disponible en souscription.

L’histoire d’Orly

L’aéroport d’Orly est inauguré par le général de Gaulle le 24 février 1961. La nouvelle aérogare en verre et en acier, qui enjambe la Nationale 7 et présente aux automobilistes venant de Paris une façade vitrée bleue et jaune de 200 mètres, frappe les esprits par son architecture résolument moderne. L’aéroport devient immédiatement le monument le plus visité de France : on y va en famille voir les avions. Les terrasses d’Orly chantées par Bécaud font partie du décor de la France des années 60, qui aspire à la modernité.
Une page de l’histoire de l’aviation se tourne : Orly accueille les nouveaux avions de lignes à réactions, les jets. Caravelles, Boeing 707 et Douglas DC-8 remplacent définitivement les avions à hélices et font entrer le transport aérien dans une nouvelle ère, celle de la vitesse et du transport de masse.

Auteurs : Paul Damm et Laurence Bartoletti
Traduction anglaise : Paul Smith

Photographes : Jean-Jacques Moreau, Hubert Serre, Jean Cassan et Stéphane Asseline

L'ouvrage, disponible en deux langues, a été réalisé en partenariat avec le groupe ADP.
À paraître en juin 2020 - Disponible à la souscription

➛ Site de l'éditeur

Étiquettes