La première Auberge de Jeunesse de France labellisée patrimoine d'intérêt régional

L’Auberge de Jeunesse de l’Epi d’or à Boissy-la-Rivière (Essonne) a été créée en 1929 par Marc Sangnier, journaliste et homme politique. Elle a fait l’objet d’une labellisation « Patrimoine d’intérêt régional » le 19 mars dernier.

Très marqué par la guerre de 1914-1918, Sangnier croyait à la possibilité d’organiser la paix mondiale et dès 1922, il convie la jeunesse européenne à se rassembler à Bierville, faisant ainsi du château et de son parc un haut-lieu du pacifisme international pendant l’entre-deux-guerres (notamment lors du Congrès international pour la paix de 1926 qui rassembla près de 6 000 participants). Ce « Foyer de la Paix » (composé de nombreux sites d’accueil, d’éducation, de loisirs,  de réflexion et de prière) rassemblait, entre autres, le Château de Bierville, le Théâtre de Verdure, les Grottes de Saint François et le chemin de Croix menant au Calvaire de la Paix, en plus de l’Auberge de Jeunesse.

L’auberge est destinée à accueillir les jeunes de tous milieux et de tous pays. Elle est aménagée dans une ancienne ferme à flanc de coteau, et se constitue de plusieurs constructions surmontée d’une tour carrée dans une volonté de lui donner des allures de château fort. Le résultat donne un ensemble bâti très original, entre référence médiévale et réinterprétation contemporaine.

L'Auberge de Jeunesse l'Epi d'or à Boissy-la-Rivière

L’ensemble architectural se divise en trois parties. L’auberge principale avec une grande salle et une cuisine, des dortoirs (en cours de réhabilitation) et des sanitaires ; la salle des veillées (avec quatre autres chambres, des vestiaires et des sanitaires) et l’auberge haute attendant d'être restaurée.

 

Auberge de Jeunesse l’Epi d’or, Domaine de Bierville, 91690 Boissy-la-Rivière