Paysages d'Essonne

De seuil en seuils. Photographies de Philippe Ayrault

Cette campagne photographique a été menée cinq jours durant par Philippe Ayrault sur le territoire des cantons de Dourdan et de Saint‑Chéron.

La démarche ne fut donc pas de saisir tous les particularismes territoriaux, mais au contraire d’essayer d’en dégager des lignes de forces paysagères, forcément partielles. Trois axes se sont rapidement dégagés : le plateau agricole de la Beauce, l’extension pavillonnaire et la vallée contrastée de l’Orge ; trois axes montrant à chaque fois une diversité de paysages, mais aussi et surtout l’empreinte des changements à l’oeuvre, liés à l’évolution sociologique et économique du territoire. De l’exploitation rurale à l’extension périurbaine, de la permanence du secteur primaire aux mobilités liées au tertiaire, il s’agissait d’appréhender un territoire vivant, contrasté, où les lisières d’un monde à l’autre bougent et se redéfinissent rapidement.