Présentation de l'étude sur les ateliers-logements d'artistes aux étudiants de l'Université de Zürich

Dans le cadre d'un séminaire "l'habitation au tournant du siècle" organisé par Miroslav Sik, professeur d'architecture à l'Université de Zürich, Anne-Laure Sol, conservatrice du patrimoine à la Région Île-de-France, présente son étude sur les ateliers-logements d’artistes en Île-de-France.

Du 22 au 26 octobre, plusieurs professeurs et étudiants suisses viendront à Paris pour découvrir les richesses architecturales du début du XXème siécle en allant à la rencontre des grands architectes de cette période : Henri Sauvage, Hector Guimard, Auguste Perret ou encore Adophe-Augustin Rey. Pour le professeur d'architecture Miroslav Sik, il s'agit d'appréciser les différents types d'habitations construits dans la capitale autour de 1900, période durant laquelle les architectes proposent des solutions "modernes" pour répondre à la demande des habitants désireux d'un art de vivre plus confortable mais aussi pour créer des nouveaux types d'habitat, comme les H.B.M (Habitations à Bon Marché). L'étude de la Région Île-de-France sur les ateliers-logements d'artistes en Île-de-France a par conséquent retenu toute son attention. Comme le souligne Anne-Laure Sol, conservatrice du patrimoine à la Région Île-de-France, ce sujet très spécifique a été encore peu abordé et se trouve à la croisée de problématiques relevant de l’architecture, de l’histoire des politiques culturelles, de l’histoire de l’aménagement du territoire, ou encore de la sociologie du monde artistique. Quelles sont les solutions architecturales trouvées au début du XXème siécle pour loger l’artiste dans la cité ? (lire l'entretien d'Anne-Laure Sol sur ce site en cliquant ici). 

Plusieurs visites sont au programme dont notamment Montmartre-aux-artistes, la cité d’artistes la plus importante d’Europe. Construit au pied de la Butte Montmartre à la fin des années 1920 pour venir en aide aux artistes durement touchés par la crise, ce magnifique ensemble immobilier comporte 180 ateliers-logements dans lesquels cohabitent toujours peintres, sculpteurs ou encore cinéastes. Méconnue malgré ses dimensions exceptionnelles, cette cité est caractéristique d’une attention nouvelle portée dès l'entre-deux-guerres aux artistes par les pouvoirs publics. Donner une place à l’artiste dans la cité devient une volonté qui s’incarne dans de nombreux projets, depuis les premiers HBM jusqu’aux villes nouvelles.

.

Cité Montmartre aux artistes rue Ordener à Paris 13ème

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cité "Montmartre aux artistes" rue Ordener à Paris 13ème. © Région Île-de-France, Laurent Kruszyk, 2017, ADAGP