« Centre Pompidou francilien - Fabrique de l’art », futur pôle de conservation et de création

Le Ministère de la Culture, le Centre Pompidou, la Région Île-de-France, le Département de l’Essonne, la Communauté d’agglomération Paris-Saclay et la Ville de Massy ont présenté le 15 octobre dernier le partenariat relatif à la constitution du futur pôle francilien du Centre Pompidou qui s’implantera à Massy en 2025.

L'innovation au service de la première collection d'art moderne d'Europe

Le Centre Pompidou abrite l’une des deux plus grandes collections d’art moderne et contemporain du monde, la première en Europe. Riche de plus de 120 000 œuvres, cette collection nationale, propriété de l'État, conservée par le Musée national d’art moderne, est incomparable par la diversité des domaines de création et des disciplines couverts. L'importance des prêts et de l'action internationale fait que les réserves sont devenues un véritable outil stratégique qui nécessite des installations parfaitement adaptées.

Dans le cadre de son action territoriale, marquée par la volonté de partager le plus grand nombre d’œuvres avec le public le plus diversifié possible, le Centre Pompidou a souhaité concevoir un nouveau type de réserves, bénéficiant de toutes les conditions nécessaires à la préservation de son patrimoine et profondément innovant dans sa forme et son fonctionnement. Ces espaces seront dotés de normes de conservation optimales et d’espaces supplémentaires en prévision de l’enrichissement des collections. Profitant de la proximité de l’Université Paris-Saclay, ils bénéficieront de ses savoir-faire, ainsi que des projets de collaboration qui seront mis en place entre les métiers du musée et ceux de la recherche. Ils accueilleront également les réserves du musée national Picasso-Paris.

Son ouverture est prévue en 2025. La Région soutient le projet à hauteur de 20 M€.


Un pôle d'excellence alliant conservation, création et présentation des œuvres

Avec l’ambition de devenir un pôle d’excellence et de référence, ces réserves seront en partie ouvertes au public, de façon à ce que celui-ci bénéficie d’un nouveau type de contact avec l’œuvre, et découvre la réalité des métiers du musée.

Dans un espace culturel expérimental de 2500 m2 tirant parti de la présence des œuvres ainsi que des activités de recherche et de conservation des réserves, le Centre Pompidou concevra ainsi une programmation artistique et culturelle mettant en valeur les collections et les métiers du musée, en complicité avec les acteurs culturels du territoire francilien. Lieu d’exposition polyvalent, cet espace accueillera des spectacles vivants, des performances, des conférences, des projections et des workshops. Il sera en prise direct avec son environnement, développant des logiques de médiation renouvelées pour toutes les typologies de public. Lieu de vie et de rencontres, il offrira également à ses visiteurs des espaces de convivialité et la possibilité de participer aux pratiques ancrées dans le quotidien telles les répétitions amateurs, les espaces de co-working …

Le projet du futur pôle francilien de conservation et de création pour les collections du Centre Pompidou s’inscrit dans la stratégie culturelle portée par l’exécutif francilien, résumée en trois mots-clefs : inclusion, itinérance et création.

https://www.centrepompidou.fr/fr