Exposition "Bains publics" aux Sheds de Pantin, anciens ateliers Cartier-Bresson

Les bains publics : deux approches. Florence Levillain photographie les usagers, leur laissant se réapproprier leur image, en bousculant nos certitudes sur l’iconographie de la précarité. Laurent Kruszyk pointe le regard précis de photographe du service Patrimoines et Inventaire à la Région Ile-de-France. Focus sur l’exposition « Bains Publics », présentée du 23 mars au 30 avril 2017 aux Sheds de Pantin.

Les usagers acceptent de se laisser photographier dans les bains douches parisiens et nous font découvrir ces équipements méconnus, datant pour la plupart de l’entre-deux-guerres et  toujours fréquentés aujourd’hui. Grâce au travail exigeant de Florence Levillain et à sa collaboration étroite avec Laurent Kruszyk, photographe à la Région Île-de-France, cette exposition réhabilite ces lieux et nous entrouvre les portes des bains publics : de l’architecture aux histoires de vie, de l’urbanisme à l’intime, des rituels aux typologies de bâtiments.

Cette exposition installée dans les Sheds de Pantin, vestige du passé industriel de la ville, met en lumière des regards croisés et complémentaires sur un même lieu.

L’écriture de Florence Levillain est singulière. Pour donner force et cohérence à son propos, elle a cherché à rompre avec la stigmatisation du lieu en créant un espace privé, propice au respect comme à la confidence. Une glace sans tain sertie de lampes est posée, sorte de loge intime devant laquelle  les usagers sont invités à dialoguer avec la photographe. Ceux qui ont accepté d’être photographiés façonnent alors à leur convenance leur portrait. Cette image de soi construite avec la photographe donne une force particulière aux photos : celle de la constitution de personnes en sujets, devant nous, face à nous. A l’encontre des idées reçues, les photographies frappent alors par l’extrême diversité des usagers : un inventaire de portraits dont chacun pourrait être le nôtre.

Charlie, chanteur crooner professionnel, vit en foyer. Bains-douches, rue de Buzenval, Paris 20e. © Florence Levillain / La France vue d'ici / Signatures.

L’approche méthodique de Laurent Kruszyk pointe un regard quasi entomologique sur les bains douches. Le regard précis, la parfaite connaissance des formes architecturales, l’obsession des détails dépassent le cadre de l’image descriptive pour révéler la vision hygiéniste, l’ordre du monde en marche dans ces réalisations. Il capte l’esprit des lieux. Ces images réalisées les jours de fermeture, s’attardent à chercher les traces de l’absence humaine dans le décor. Ainsi privées des usagers, les images nous montrent l’architecture à nue, la déconditionne de son usage pour mieux pointer son vocabulaire. Commence  alors l’inventaire du lieu, du monumental au ténu, de la façade ornée aux sévères consignes sanitaires peintes, sans hiérarchisation. Il chemine méthodiquement au milieu d’allées desservant les cabines, consignant les détails, usant de l’accumulation et de la frontalité pour en restituer la typologie. L’architecture finit par parler.

Exposition organisée avec le concours de la Région Île-de-France, Signatures, maison de photographes, la Ville de Pantin, La France vue d’ici, et le laboratoire Photon.

Commissariat :  Julie Corteville (Région Ile-de-France) et Frédérique Founès (Signatures, maison de photographes).

 

Evénements autour de l'exposition

En présence des artistes les Samedi 8 et Dimanche 9 avril

Samedi 8 avril dès 14h00 : Visite guidée de l’exposition par Florence Levillain à 14h00 et par Laurent Kruszyk à 16h00.

Dimanche 9 avril à 15h30 : Conférence sur l’histoire des bains publics par Julie Corteville et Emmanuelle Philippe de la Région Ile-de-France.

Jeudi 20 avril à 19h00 : Conférence « le poil dans tous ses états » par Marie-France Auzépy, Professeur à l’Université Paris VIII. Débat avec la salle animé par Élodie Salmon, historienne.

Dimanche 23 avril : Atelier coupe et chignons branchés

Informations pratiques

Exposition du jeudi 23 mars au dimanche 30 avril.
Entrée libre du jeudi au dimanche de 14h à 19h
 
Les Sheds de Pantin
45 rue Gabrielle Josserand, 93500 Pantin