Exposition Les Derniers Feux du Palais de Saint-Cloud, Musée des Avelines

Jusqu'au 23 février, cette exposition aidée par la Région met en lumière l’apogée du palais de Saint-Cloud sous Napoléon III et l’impératrice Eugénie. Elle témoigne de l’élégance et de l’éclectisme de son riche ameublement, particulièrement du goût de l’Impératrice pour le Louis XVI, associant objets authentiques et belles copies du XIXe siècle dans un souci d’harmonie parfois assez audacieux.

Le musée des Avelines organise, avec le Mobilier national, une exposition présentant près de quatre-vingts œuvres provenant du palais de Saint-Cloud sous le Second Empire mises en regard avec les photographies de Pierre-Ambroise Richebourg, photographe de la Couronne, qui a capté le raffinement de l’ameublement du palais en 1868, deux ans avant sa disparition dans l’incendie d’octobre 1870.

Cette exposition met en lumière l’apogée du palais de Saint-Cloud sous Napoléon III et l’impératrice Eugénie. Elle témoigne de l’élégance et de l’éclectisme de son riche ameublement, particulièrement du goût de l’Impératrice pour le Louis XVI, associant objets authentiques et belles copies du XIXe siècle dans un souci d’harmonie parfois assez audacieux.

Elle invite à une promenade dans les appartements impériaux de Saint-Cloud, évoqués par de grandes reproductions photographiques, avec, en contrepoint, les meubles, vases, tapisseries, tableaux, sculptures, volontairement choisis par le couple souverain très attaché à cette demeure de villégiature aux portes de Paris.

Cette exposition a reçu l'aide à projet oeuvrant à la valorisation du patrimoine de la Région Île-de-France, à hauteur de 16 000 euros.

Site Internet