Présentation de la nouvelle politique régionale patrimoniale au Parlement européen

Dans le cadre de l'année européenne du patrimoine, la Région Île-de-France a participé à la conférence sur le patrimoine culturel au Parlement européen à Bruxelles. Une opportunité pour la Région de présenter la création du label patrimoine d'intérêt régional et croiser les regards sur différentes initiatives à l'échelle européenne.

En cette année européenne du patrimoine, les stratégies régionales en faveur du patrimoine culturel sont à l'oeuvre. La conférence organisée le 6 juin au Parlement européen dans le cadre du projet "E-Cul-Tours", a permis d'engager des échanges constructifs à travers la présentation d'initiatives innovantes visant à renforcer l'attractivité territoriale à travers le patrimoine. Les représentants des institutions régionales et européennes présents se sont ainsi interrogés sur l'objet patrimonial comme pilier pour le développement, notamment en faveur du tourisme et de l'emploi. Intégrer ces nouvelles perspectives patrimoniales régionales à l'échelle européenne offre la possibilité de faire connaître les politiques mises en oeuvre dans d'autres régions européennes.

C'est ainsi que les actions et les missions patrimoniales de la Région Île-de-France ont pu être exposées à travers la création du label "patrimoine d'intérêt régional". Cette initiative régionale visant à faire émerger un patrimoine non-protégé en Île-de-France, constitue en effet une étape historique. Premier label patrimonial créé par une une Région, il permet la reconnaissance et la conservation des édifices et des ensembles bâtis dont la valeur présente un intérêt régional. Il participe également à une vraie dynamique territoriale aux multiples enjeux – en terme d’attractivité du territoire et de mise en tourisme. Il ouvre ainsi la voie à la découverte du territoire francilien sous une autre forme.

Cette rencontre a été également l'occasion de découvrir le projet européen "E-Cul-Tours", un projet d'enseignement européen visant à améliorer l'offre et les possibilités d'emploi dans le secteur du patrimoine et du tourisme culturel. Des nouvelles formes d'apprentissage sur la gestion du patrimoine culturel développées par ce projet, permettront aux étudiants d'acquérir des compétences entrepreneuriales. Cette initiative souhaite ainsi créer une meilleure approche des étudiants au monde patrimonial et touristique.

Intervenants :

Anne GRADY (Représentante DG EAC)
Sophie de MOUSTIER (Responsable de la valorisation du patrimoine culturel à la Région Île-de-France)
Annick SCHRAMME (Professeur à l'université d'Anvers et membre du réseau européen de gestion et politique culturelle ENCATC)
Mariachiara ESPOSITO (Représentant UE en charge de la Culture pour la région de Toscane à Bruxelles)
Lucia SINIGAGLIA (Chef de projet à la Chambre de Commerce Belgo-Italienne)
Dino BABIC (Président de l'Ecomusée Istrian de Dignan en Croatie)
Rossana BONADEI (Professeur à l'université de Bergame)