Renaissance de la Maison de Fer à Poissy

Édifice emblématique de l'histoire de Poissy, la Maison de Fer, classée Monument historique en 1975, a été abattue par la tempête de 1999. La Région Île-de-France apporte son soutien à la reconstruction de ce patrimoine historique.

La Maison de Fer, propriété de la Ville de Poissy, est l'une des dix maisons en fer répertoriées en France et bâties selon le procédé des tôles embouties de Joseph Danly, industriel belge du XIXème siècle. Ce dernier a mis au point un système de construction de maisons en kit tout en fer. Elle est commandée par les époux Coninck peu après 1889, année de l’exposition universelle consacrée tout particulièrement aux arts de la céramique et du métal. Les commanditaires avaient sans doute été séduits par la technique de mise en œuvre du théâtre des Folies parisiennes, exposé au pied de la tour Eiffel. Il était en effet construit en fer galvanisé selon le « système Danly », procédé inventé par Joseph Danly, propriétaire des forges d’Aiseau en Belgique, qui dépose ses brevets sur les constructions en tôle emboutie en 1885 et 1887 en Belgique puis en 1888 en France.

Inscrite au titre des Monuments Historiques en 1975, la Maison de Fer de Poissy qui fut  abandonnée en 1980 puis détruite par la tempête de 1999, est menacée d’être radiée des Monuments historiques en 2001. Cette radiation reportée à plusieurs reprises permettra, grâce à la détermination d'une association locale « Les Amis de la Maison de Fer » dédiée au projet, d’être rebâtie au sein du parc Meissonier, parc naturel classé et protégé.

L'objectif est de reconstruire la maison de fer telle qu'elle a été édifiée à la fin du 19ème siècle. Les panneaux d'origine (60% des éléments) seront restaurés et réutilisés dans la reconstruction. Les panneaux manquants seront fabriqués suivant la même technique que celle mise au point par Joseph Danly en mettant à contribution les lycées professionnels section chaudronnerie. Les plans d'origine du bâtiment seront utilisés et restitués de manière identique en respectant l’esprit de la maison de villégiature initiale. Actuellement le démontage et la numération des pièces sont terminés.  Elle abritera également un centre d’interprétation de l’architecture du patrimoine, qui permettra de valoriser le patrimoine pisciacais à travers les âges.

Le 14 décembre dernier, le maire Karl Olive et la présidente de la Région Île-de-France Valérie Pécresse ont posé, aux côtés de l’ensemble des partenaires et mécènes du projet, la première pierre du chantier de reconstruction. L'ouverture de la maison est prévue à la fin de l'année 2019.

Soutien de la Région Île-de-France : 300 000 euros.

La ville de Poissy a fait l'objet d'une étude d'inventaire en 2003. Pour en savoir plus, consultez le dossier d'inventaire : présentation de la ville et ensemble des dossiers de l'étude  ainsi que la publication désormais numérisée et feuilletable en ligne.

Photos : Maison de Fer de Poissy. Collection Marc Braham. (photo de gauche). © Projet de reconstruction de la Maison de Fer. 3D : cabinet Trio Ingénierie (photo de droite droite)

Le projet de reconstruction de la Maison de Fer

Première pierre de la Maison de Fer le 14 décembre 2018