Le Centre de formation des Banques Populaires à Cergy-Pontoise

À l’ouest de la dalle de Cergy et en lisière du parc de la Préfecture s’élève un étonnant bâtiment au plan en étoile : le centre de formation des Banques Populaires. Cette œuvre remarquable des années 1970 constitue, tout comme l’ESSEC (Ecole Supérieure des Sciences Economiques et Sociales) voisine, l’une des interventions majeures de l’architecte Ivan Seifert au cœur de la ville nouvelle.
Emmanuelle Philippe

En 1972, le groupe Banque Populaire, en plein essor, décide d’ouvrir un centre national de formation pour tous les jeunes cadres ayant massivement rejoint l’entreprise. Le site de la ville nouvelle de Cergy est choisi en raison de sa future facilité d’accès et de l’emplacement exceptionnel proposé par la Mission d’aménagement, à proximité de la Préfecture et de son parc. La conception de l’édifice, qui doit refléter une pédagogie innovante axée sur le développement des échanges et de la personnalité des stagiaires, est confiée à l’architecte Ivan Seifert de l’Atelier d’Etudes Architecturales (ATEA). Son parti pris répond à un besoin d’espaces modulables de taille réduite, pour des enseignements dispensés en petits groupes de travail. Le chantier de construction s’achève en 1976. Depuis 1998, le bâtiment est devenu le siège de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Val d’Oise.

Étiquettes

Patrimoine urbain
Patrimoine architectural
20e siècle