Manufacture des Œillets à Ivry-sur-Seine

Le bâtiment construit par l’architecte Paul Sée en 1913 après le rachat de l’usine par la firme américaine United Shoe Machinery.
© Région Île-de-France, Jean-Bernard Vialles, (reproduction), 1984, ADAGP© Région Île-de-France, Jean-Bernard Vialles, (reproduction), 1984, ADAGP© Région Île-de-France, Jean-Bernard Vialles, (reproduction), 1984, ADAGP© Région Île-de-France, Christian Descamps, 1985, ADAGP© Région Île-de-France, Stephane Asseline, 2012, ADAGP© Région Île-de-France, Christian Descamps, 1987, ADAGP© Région Île-de-France, Christian Descamps, 1985, ADAGP© Région Île-de-France, Stephane Asseline, 2012, ADAGP© Région Île-de-France, Christian Descamps, 1985, ADAGP© Région Île-de-France, Christian Descamps, 1985, ADAGP
Paul Damm

En 1894, le fils de Guillaume Bac construit une halle à Ivry-sur-Seine qui est devenue la Manufacture des Oeillets. En 1913, l’architecte Paul Sée est chargé d’agrandir l’édifice par une firme américaine qui l’a acheté en 1905. Il s’inspire de l’architecture américaine pour bâtir la nouvelle aile. Une structure métallique recouverte de brique rouge permet de créer de grandes baies qui laissent la lumière entrer généreusement dans le bâtiment. Ces baies, l’usage de la brique et la simplicité de la structure font de la Manufacture un exemple novateur de l’architecture industrielle des années 1910. En 1996, la halle, le bâtiment américain, le pavillon du gardien sont inscrits au titre des Monuments Historiques. Aujourd’hui, l’ancienne Manufacture abrite le Crédac (Centre d'art contemporain d'Ivry) et l’EPSAA (Ecole professionnelle Supérieure d’Arts graphiques et d’Architectes).
 

Étiquettes

Patrimoine architectural
19e siècle