Noisiel, la ville du chocolat

Noisiel, c’est une ville mais aussi une usine. Pendant plus de 150 ans, elle fut le théâtre d’une épopée industrielle sans précédent : la chocolaterie Menier. Découvrez ce chef d’œuvre de l’architecture de l’industrie en suivant les étapes de la fabrication du chocolat.
Sophie de Moustier
La chocolaterie Menier à Noisiel est un trésor du patrimoine industriel, remarquable par son architecture, son histoire et sa puissance industrielle. 
 
En 1825, Jean-Antoine-Brutus Menier installe son entreprise de produits pharmaceutiques et de médicaments à base de chocolat dans un ancien moulin situé sur un bras de la Marne à Noisiel. Son fils Emile Justin Menier décide en 1863 de recentrer la production sur le chocolat. Sa réussite lui vaut le surnom de « baron cacao ». En l’espace de quelques années, l’usine de Noisiel connait un essor considérable jusqu’à devenir la première chocolaterie du monde. Cependant les guerres du 20ème siècle affaiblissent le pouvoir de « l’empire Menier » et l’usine ferme ses portes dans les années 90. Elle abrite aujourd’hui le siège de Nestlé France.
 
Les principaux bâtiments forment un ensemble qui, depuis la construction du moulin Saulnier en 1872, ne cesse de ravir les visiteurs. Le moulin, destiné au broyage du cacao en constitue le point fort ainsi que le bâtiment des refroidisseurs, la « cathédrale » et sa passerelle.  Complément indissociable de la chocolaterie, la cité ouvrière est accompagnée d’équipements collectifs - écoles, réfectoire, magasins, maison de retraite, mairie.
 

Avec cette image interactive, découvrez la chocolaterie Menier

Patrimoine industriel
19e siècle
20e siècle