Présentation générale du fonds photographique

Le fonds photographique du service Patrimoine et Inventaire concerne pour l’essentiel le patrimoine architectural et mobilier de l’Île-de-France. Avec plus de 160.000 images il possède des spécificités qui en font un corpus photographique de premier ordre au niveau national.
Le fonds photographique, plutôt récent (les premières images datent de 1982), s’est constitué au fil des années sans aucune interruption, il concerne pour la majeure partie les territoires de banlieue (même si les territoires ruraux de l’Essonne et des Yvelines, notamment, y sont aussi représentés) et a été réalisé par des photographes professionnels selon des normes et préconisations techniques qui lui confèrent une cohérence et une qualité remarquable tant du point de vue technique que documentaire.
 
Il est constitué d’un ensemble d’environ 150.000 clichés argentiques noir et blanc et couleur, auxquelles s’ajoutent près de 25.000 photographies numériques produites depuis 2007.
 
Le fonds argentique fait l’objet d’une vaste campagne de numérisation, afin de sauvegarder durablement les données. À ce jour, 30.000 phototypes argentiques ont déjà été numérisés, 8000 autres, en couleur, suivront en 2015.
 
L’ensemble des ressources documentaires numériques (50.000 photos)  sera mis en ligne d’ici fin 2015, à disposition du public sur le site inventaire.territoires.iledefrance.fr 
Beaucoup de ces données sont d’ores et déjà consultables sur les bases du ministère de la Culture, Mémoire (pour les images), Mérimée (pour l’architecture) et Palissy (pour les objets). 
 
Par ailleurs, plus de 3000 photos du patrimoine francilien sont actuellement disponibles sur le réseau social Flickr : une richesse mise à la portée de tous, car  les internautes y ont librement accès, hors utilisation commerciale. 
 
Toutes les images, à des fins de diffusion et de valorisation, peuvent être commandées à la Région.
Photo

Le patrimoine francilien sous toutes ses coutures : plus de 3.000 photos libres de droits – mais hors utilisation commerciale – sont proposées aux internautes par la Région.