La cité internationale universitaire de Paris, de la cité-jardin à la cité-monde

Résultat de huit années d’étude approfondie des bâtiments, du domaine et de nombreuses archives inédites, ce beau livre apporte un éclairage nouveau sur la Cité internationale universitaire de Paris.

Créée au début des années 1920 pour améliorer les conditions de la vie étudiante et assurer le rayonnement de l’université française, la Cité est aussi l’incarnation d’un idéal humaniste et d’une utopie pacifiste nés du traumatisme de la Grande Guerre. Dans le sillage de la Société des Nations, ses fondateurs, acteurs publics ou mécènes, souhaitent contribuer à la compréhension entre les peuples par le rapprochement des jeunes élites internationales.

Grâce à des dons privés ou à des subventions venant du monde entier, trente-sept maisons voient le jour entre 1925 et 1969, dans un domaine d’une quarantaine d’hectares situé sur les anciennes fortifications, au sud de la capitale. Durant l’Entre-deux-guerres, la Cité accueille majoritairement le camp des vainqueurs, et l’architecture exprime de forts contrastes liés aux différentes identités nationales. Après la rupture de la Seconde guerre mondiale, c’est au contraire une modernité architecturale universelle que choisissent les états de la nouvelle scène internationale.

Aujourd’hui, forte d’un formidable patrimoine rénové et mis en valeur, la Cité amorce un programme d’extension sans précédent avec dix nouvelles maisons construites à l’horizon 2020.

 

Auteur

Brigitte Blanc
 

Photographe

Philippe Ayrault

 

Couverture de la publication La cité internationale universitaire de Paris - Beaux-livres

Collection Beaux-livres

Caractéristiques 392 pages, ill.

Année de publication 2017

ISBN 9782362191473

Editeur Lieux-dits

Prix 39 euros