Les cités-jardins d'Île-de-France : une certaine idée du bonheur

Créées à partir de 1904 mais se multipliant dans les décennies 1920-1930, les cités-jardins d’Île-de-France constitueront un modèle pour le logement social. Elles sont encore aujourd’hui l’incarnation d’une utopie urbaine et sociale, tentant de conjuguer harmonieusement logements individuels et collectifs, espaces verts, équipements et mixité sociale. 

Elles précèdent et accompagnent les premiers pas de l’urbanisme comme nouvelle approche du tissu urbain. Il est impossible aujourd’hui d’évoquer l’histoire de la banlieue parisienne sans faire référence à cette forme d’habitat remarquable. Tombé dans l’oubli au moment de la construction des Grands Ensembles, le modèle irriguera à nouveau la conception des villes nouvelles dans les années 1970. Cette expérience urbaine sans cesse redécouverte est aujourd’hui un élément majeur du patrimoine architectural francilien, avec toute son épaisseur historique et humaine liée à une mémoire collective très ancrée sur un territoire de projets qui continue de se réinventer au fil des réhabilitations.

Cet ouvrage a le mérite de confronter une définition parmi d’autres des cités-jardins à tout un corpus de monographies. Il aborde la cité-jardins sous tous ses angles : logement, réhabilitation, espace vert, équipement, habitants, jusqu’au processus de patrimonialisation en cours. Très illustré par des documents historiques dont certains inédits comme par des reportages récents, il apporte sans doute l’éclairage le plus complet à ce jour sur les quelque 70 cités-jardins recen

 

Sous la direction
de la Région Île-de-France et l’Association régionale des cités-jardins d’Île-de-France
 
Couverture Les cités-jardins d'Île-de-France : une certaine idée du bonheur

Collection Patrimoines Île-de-France

Caractéristiques 224 pages

Année de publication 2018

ISBN 9782362191671

Editeur Lieux-dits

Prix 29 euros