Mairies et hôtels de ville

Si l'on dispose actuellement en France de nombreuses monographies sur des édifices municipaux importants, en revanche, la question n'avait pas encore été abordée à l'échelle de l'ensemble d'un département, elle n'avait pas non plus fait l'objet d'un parcours chronologique conduit jusqu'à nos jours.

Ce nouveau numéro de la revue TOPOS mène tout d'abord une enquête historique sur le département des Hauts-de-Seine en partant de l'année 1837, date à laquelle l'institution municipale reçoit sa première véritable charte.

Quinze monographies détaillées, illustrant les tendances lourdes, servent ensuite la démonstration. Clôturé par une présentation des 36 mairies du dépratement, cet ouvrage est le fruit d'un partenariat culturel entre les chercheurs de l'Inventaire Général de la Direction Régionale des Affaires Culturelles d'Ile-de-France et l'équipe du Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement des Hauts-de-Seine.

Auteurs

Ouvrage collectif, sous la direction de Roger Prévot (Président du CAUE 92), Jean-Sébastien Soulé (Directeur du CAUE 92) assisté de Marie-Christine Duriez, architecte-conseiller.
 

Photographes

Philippe Ayrault, Jean-Bernard Vialles et alii

Mairies et Hôtels de ville couverture

Collection TOPOS 92
N° collection  n°17
Caractéristiques 164 pages, ill.
Année de publication 1996
ISSN  0764-3918
Éditeur CAUE 92
Prix  10 euros