Les actions

Le service Patrimoines et Inventaire, à la Région, étudie le patrimoine des territoires de l’Île-de-France. Deux types de méthodes sont appliquées.

L'inventaire topographique

C’est l’étude systématique d’un territoire donné (communauté d’agglomération, commune, territoire de projet…). Selon des normes et une méthode nationales, l’inventaire topographique prend en compte l’ensemble du patrimoine dans toute sa diversité. Le choix des terrains d’étude s’effectue en collaboration avec les collectivités territoriales partenaires. Il permet d’enrichir les politiques régionales en se centrant sur quelques thématiques de recherche comme :

 

Les villes et leur territoire

Il s’agit de comprendre une évolution urbaine mais aussi comment une ville structure son territoire, l’organise et est elle-même le produit de cette interrelation.
Trois exemples :
  • Meaux et son patrimoine historique et religieux
  • Juvisy-sur-Orge, carrefour de voies de communications
  • Mantes-la-Jolie, ville historique et ses développements en bord de Seine
 

Le patrimoine du XXe siècle

Il est important de pouvoir inscrire dans l’histoire récente les  bouleversements rapides que connaît l’Île-de-France. Ainsi une thématique d’étude sur les villes nouvelles (Cergy-Pontoise, Saint-Quentin-en-Yvelines, Marne-la-Vallée) a été engagée.

 

Paris/banlieue

Les continuités et les ruptures architecturales et urbaines entre la faubourgs parisiens et la banlieue proche méritent d’être étudiées dans le contexte de la métropolisation.

 

Le patrimoine industriel

Il est particulièrement fragile et menacé par la désindustrialisation de l’Île-de-France.

 

Les diagnostics patrimoniaux

Les exigences d’une gestion réfléchie des territoires comme la nécessité d’expertiser plus rapidement des ensembles plus étendus ont amenés le service, souvent à la demande des partenaires, à faire évoluer les méthodes. Les diagnostics patrimoniaux permettent de prendre la mesure de l’évolution des territoires, d’identifier les sites les plus fragiles et de fonder des politiques d’aménagement qui intègrent la dimension patrimoniale et préservent l’identité de ces territoires. Ayant fourni cet outil de gestion à nos partenaires, il est ensuite possible de fonder avec eux un choix objectif de nouveaux terrains d’inventaire topographique en fonction des objectifs de connaissance, d’aménagement et de développement des deux collectivités.
Des études de ce type concernent :

  • En Essonne, le centre du département, ses grands ensembles et son patrimoine industriel
  • Les territoires des Opérations d’intérêt national de Seine-amont, Seine-aval, Saclay.
  • Le patrimoine industriel du Val d’Oise.

 

Les expertises ponctuelles

Le service Patrimoines et Inventaire répond à des demandes d’expertise patrimoniale d’autres services de la Région : unité aménagement durable, unité des affaires internationales et européennes par exemple. Il peut encadrer des études des équipes des parcs naturels régionaux ou collaborer avec l’Agence des espaces verts.