20 nouveaux sites reçoivent le label Patrimoine d'intérêt régional

Le 19 novembre, le conseil régional a voté 20 nouveaux sites labellisés Patrimoine d’intérêt régional, portant leur nombre total à 160 labels bénéficiant à 162 sites depuis juillet 2018. Découvrez-en le détail et la cartographie.

Liste des 20 nouveaux sites labellisés

  • Médiathèque musicale Mahler, Paris, fondée en 1986 et réunissant archives et collections dédiées à la musique des XIXe et XXe siècles
  • Maison Serge Gainsbourg du 5 rue de Verneuil, Paris, témoin du parcours de l'artiste et conservée en l’état depuis le jour de sa mort 
  • Eglise Saint-Antonin, Châtres (77), présentant les caractéristiques d’une histoire longue, du Moyen-Âge à nos jours 
  • Lavoir, Magny-le-Hongre (77), attesté au XIème siècle et considéré comme l’un des plus remarquables du Val d’Europe
  • Station continentale de la "Compagnie Radio France" à Sainte-Assise et grille d'accès à la réserve naturelle de Seine-Port (77), inaugurée en 1921, première station continentale télégraphique et radiophonique internationale sur le territoire français
  • Bains-douches, actuel musée Hippolyte Henry, Fontenay-Trésigny (77), emblématiques de l’essor des politiques hygiénistes au début du XXème siècle
  • Hôtel de Ville, Mouroux (77), caractéristique des « maisons communes » qui se multiplient sous la IIIème République
  • Chalet belvédère du parc royal à Nandy (77), caractéristique des folies des jardins paysagers du XIXème siècle
  • Héritage de la sucrerie de Villenoy : ancienne maison de villégiature devenue pavillon de direction - future Maison des artistes (77), datant de 1824, à la morphologie des maisons construites sous la Restauration, reprenant les modèles néo-classiques
  • Héritage de la sucrerie de Villenoy : abri conique anti-aérien et son annexe (77), construit en 1939-1940 et répondant à l’obligation de protéger les salariés et leurs familles contre d’éventuelles attaques aériennes
  • Eglise Saint-Rémi-et-Sainte-Radegonde, Emance (78), reconstruite après sa destruction lors de la guerre de Cent Ans et remaniée au XIXème siècle
  • Temple et ensemble paroissial, Saint-Germain-en-Laye (95), bâti dès 1862 à proximité immédiate du Domaine national
  • Maison Alphonse Daudet à Champrosay, Draveil (91), témoignage de la vie littéraire et culturelle de la fin du XIXème siècle
  • Parc Léon Salagnac, Malakoff (92), caractéristique des années d’après-guerre et l'un des parcs publics les intéressants et les plus originaux d’Île-de-France
  • Serre Stalingrad, Pantin (93), unique serre à Pantin et dernier vestige d’une architecture d’apparat liée au monde de l’industrie
  • Centre de loisirs de la ferme du clos Saint-Vincent, Noisy-le-Grand (93), à la double physionomie de la villégiature du XIXe siècle et des bâtiments agricoles des années 1930
  • Ecole franco-arménienne Tebrodzassère, Le Raincy (93), la plus ancienne école arménienne de France, acquise en 1928
  • Moulin du Sempin, Montfermeil (93), dernier moulin à vent de Montfermeil et de ses alentours élevé en 1742 
  • Première usine, bureaux puis ateliers des prototypes des établissements Fenwick, actuellement "Commune image", Saint-Ouen (93) ; datant de 1917, dont l'intégrité extérieure de l'usine-mère et les matériaux de l'ère industrielle à l'intérieur ont été préservés
  • Colonnade square de Tassigny, Bry-sur-Marne (94), d'inspiration néoclassique et remarquable par son caractère monumental
Présentation des 160 labels bénéficiant à 162 sites : PDF iconconsulter les fiches

Des bâtiments qui participent à la qualité du paysage francilien

Cette mesure, votée en juillet 2017, est un axe fort de la politique régionale en faveur du patrimoine : le label permet de restaurer et de valoriser les sites non classés et non inscrits aux Monuments historiques, dont les propriétaires en ont fait la demande en fonction de la qualité de l’architecture et/ou de leur intérêt au regard de l’histoire de l’Île-de-France. Il participe ainsi au développement de l’attractivité touristique de la région en révélant un patrimoine méconnu, et en permettant à moyen terme la mise en place des parcours axés sur des thématiques fondatrices de l’histoire régionale. Les 160 labels bénéficiant à 162 sites sont représentatifs de la diversité des patrimoines franciliens tout en esquissant de grandes thématiques structurantes : patrimoine rural, industriel, architecture du XXe siècle, cité-jardin, maison d’artiste ou villégiature, etc.

Patrimoine d'intérêt régional
L’obtention du label permettra notamment aux propriétaires d'accéder à deux dispositifs régionaux :
• une aide en investissement pour la restauration du patrimoine non protégé,
• une aide en fonctionnement pour sa valorisation.
Pour le patrimoine relevant de ce label, le taux d'intervention en investissement sera de 30% maximum, plafonné à 500.000€ par tranche de travaux.

Cartographie des 160 labels bénéficiant à 162 sites depuis juillet 2018 
  

Photo : Station continentale de la Compagnie Radio France, AEV, Sainte-Assise (77) © Région Île-de-France, Laurent Kruszyk