Disparition de l’architecte Edmond Lay (1930-2019)

L'architecte Edmond Lay s'est éteint samedi 2 novembre 2019 à son domicile situé près de Tarbes (Hautes-Pyrénées).

Originaire de Lannemezan, il avait fait ses études à l'École des Beaux-Arts de Paris section architecture. De 1958 à 1962, accueilli comme enseignant au sein de plusieurs universités de la côte Est des États-Unis, il découvrit des manières de penser, faire et enseigner l'architecture jusque-là peu connues en Europe, et se passionna en particulier pour l’univers organique de l’architecte américain Frank Lloyd Wright, dont il avait fait la connaissance à Paris.
De retour en France, Edmond Lay installa son agence dans les Hautes-Pyrénées, à Tarbes puis à Barbazan-Debat et entama une carrière de trente années, interrompue prématurément en 1994 suite à un accident vasculaire cérébral.

Attentif au bien-être et à l'épanouissement des usagers, il conçut plus de deux cents projets, pour moitié réalisés, principalement dans le grand Sud-ouest de la France.
Prônant une approche contextuelle, Edmond Lay s’attacha  à inventer des dialogues avec l'environnement de ses réalisations, souvent à rebours des tendances dominantes de l’architecture contemporaine.
Partageant une même sensibilité, il proposa en 1979 à Dominique Zimbacca de concevoir le mobilier de la maison Auriol à Gabaston (Pyrénées-Atlantiques) (photo), une de ses réalisations majeures. Pour cette maison, Edmond Lay et Dominique Zimbacca ont élaboré un projet en parfaite symbiose, fondé sur un dialogue harmonieux entre architecture et aménagement intérieur.

L'originalité de la démarche d’Edmond Lay, la pertinence de ses propositions tant en termes techniques qu'esthétiques, la force et la sensibilité de ses choix tout comme la cohérence de son œuvre ont été récompensées en 1984 par le Grand Prix national de l'architecture.

➛  Hervé Baley et Dominique Zimbacca, architectes – Pour une autre modernité, dir.scientifique Anne-Laure Sol – Photographies de Laurent Kruszyk, éd.Lieux-dits, 2018
➛ Itinéraire d'Hervé Baley et de Dominique Zimbacca, inventaire général du patrimoine culturel, par Anne-Laure Sol, conservatrice du patrimoine, Région Île-de-France

--
Photo : Maison Auriol © Gilles Ehrmann, SAIF