Nouvelle étude : architectures des sports en Île-de-France

Alors que l’Île-de-France se prépare à accueillir les Jeux Olympiques en 2024, la Région Île-de-France propose une nouvelle étude sur les architectures du sport portant sur l’ensemble du territoire francilien.

Si les constructions monumentales liées aux pratiques sportives ont une histoire qui remonte à l’Antiquité (amphithéâtres, arènes…), ce n’est qu’à partir des années 1980 que les architectures des sports suscitent l’intérêt de rares professionnels du patrimoine. En Île-de-France, l’étude menée puis publiée en 1991 par l’Inventaire sur cette thématique dans les départements des Hauts-de-Seine et du Val-de-Marne, constitue l’un des premiers jalons de l’ « invention » de ce champ patrimonial. En 2017, le Bureau du patrimoine contemporain du conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a, à son tour, fait paraître une synthèse sur le sujet à la suite d’un recensement des sites de ce département promis à d’importantes mutations dans le cadre des JO 2024.

Aujourd’hui, la Région Ile-de-France élargit cet inventaire thématique à l’ensemble de son territoire et particulièrement aux équipements conçus durant les Trente Glorieuses. Réalisée à partir d’un état des lieux précis des édifices déjà reconnus - protégés au titre des Monuments Historiques, labellisés Architecture contemporaine remarquable et étudiés par l’Inventaire - cette étude vise à identifier les spécificités de ces architectures. Elles possèdent en effet des caractéristiques plurielles à présent bien connues : fonction structurante de l’espace urbain, normes liées aux pratiques sportives, innovations techniques (production en série, grandes portées, expérimentations sur les types de couverture…), capacités d’accueil du public, gestion des flux de personne et rôles éducatif et social. Chacune d’elle apparait ainsi comme une réponse singulière, parfois industrielle (Programme « 1000 piscines »), à des contraintes très diverses et quelquefois contraires. Ainsi, cette enquête montrera le rôle pris par l’Île-de-France dans cette longue histoire architecturale.

L’étude débouchera sur différents projets de restitution et de valorisation afin de faire (re)découvrir aux Franciliens ces équipements de leur vie quotidienne, de proximité.

En savoir plus 
➛ Le Bas, Antoine, Architectures du sport (1870-1940). Val-de-Marne, Haut-de-Seine, Cahier de l’Inventaire, Paris, Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France, Région Île-de-France, 1991.
➛ Caroux, Hélène, Sport et architecture en Seine-Saint-Denis. Les équipements sportifs de la banlieue du Nord-Est parisien (XIXe – XXe siècle), Collection Dominique Carré Paris, La Découverte, 2017.

Étiquettes

Patrimoine architectural
20e siècle