Rencontre avec Lewis Aceto, lauréat du concours Patrimoines en poésie 2020

La 6e édition du concours Patrimoines en poésie ouvrira lors des Journées européennes du patrimoine, les 18 et 19 septembre. À cette occasion, parole à Lewis Aceto, premier lauréat dans la catégorie 8-10 ans en famille, en 2020.
Au travail © DRAu travail © DRAu travail © DRAu travail © DRVisite privilégiée à l'Eglise Saint-Eustache et don du poème © DRLes dotations du concours 2020 © DR

Lewis, tu as proposé pour la dernière édition du concours un poème sur l'orgue de Saint-Eustache (Paris). Comment as-tu choisi ton sujet ?

Quand j’ai décidé de participer au concours, j’ai visité les coulisses de l’orgue de l’église de Saint-Eustache lors des Journées du patrimoine ; et j’ai trouvé ça original et intéressant.
Ce qui m’a intéressé, c’est la manière dont on l’a construit. Il est imposant et beau, comme ses sons, tous différents.

Comment as-tu construit ton poème ?

J’ai d’abord imaginé ce que je voulais dire, puis j’ai écrit le poème et l’ai mis en rimes. Ensuite, j’ai travaillé la partie artistique, c’est-à-dire la musique et le dessin. J’ai écrit mon poème sur une feuille de musique. Tout autour, je l’ai décoré : en haut une rosace, sur les côtés des tuyaux en trois dimensions ; en bas une clé de fa à gauche et une clé de sol à droite. J’ai ajouté une petite touche moderne avec des gommettes de forme géométrique. J’ai principalement utilisé la technique du dessin, découpage et collage.

Es-tu plus attentif au patrimoine ou à l’écriture depuis le concours ?

Avant de participer au concours, j’étais très intéressé par le patrimoine ; depuis, je suis aussi par la littérature. J’écrivais des histoires, mais pas de poème ; ça m’a servi. J’écris davantage sur ce que je voudrais faire plus tard, des choses imaginaires… toutes sortes de choses !
Ce qui m’inspire, ce sont les monuments, les musées, les caractéristiques des villes, l’histoire, etc. Et j’ai aussi écrit deux poèmes.

Que t’a apporté le concours, en dehors d’un intérêt plus grand pour l’écriture ?

Ce qui a changé dans ma vie, c’est que je suis devenu connu. On a partagé mon poème plusieurs fois sur les réseaux sociaux, j’ai gagné des cadeaux, j’ai pu faire une visite V.I.P. de l’Église de Saint-Eustache (des endroits interdits au public) et visiter à nouveau l’orgue, qui entretemps a été restauré.
J’ai aussi été interviewé par la radio et la télé, élu Personnalité 2021 de ma ville, Crécy-la-Chapelle, et invité à couper le ruban à la fête de la Saint-Michel en septembre.

Souhaites-tu participer à la 6e édition qui ouvre en septembre 2021 ?

Oui, parce que ce concours est très intéressant. J'ai parlé du concours autour de moi avec mes amis et à la classe. J’aimerais bien que d’autres copains participent. Mais j’aime bien participer seul, parce que je pense que c’est plus simple de prendre mes décisions individuellement et que je préfère prendre mon temps pour bien réfléchir.
J’ai déjà choisi mon sujet, qui est top secret pour le moment. Je me mets au travail dès la semaine prochaine !

Propos recueillis le 23 août 2021.